Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #fouta djalon tag

Chutes de Kambadaga : à la recherche de la 3ème chute ! (1ère partie)

Publié le par fouta-decouverte

C'est une certitude la région regorge encore de sites non identifiés plus ou moins difficiles d'accès, que seuls les habitants, et notamment les chasseurs, connaissent.

Alors comme une évidence, quand il a fallu partir à la recherche de la troisième chute de Kambadaga, nous avons demandé l'aide d'un chasseur local.

" Dès notre arrivée au village de Hakoundé Mitty, nous nous sommes adressés aux villageois pour retrouver Bachir, une ancienne connaissance (du temps où nous explorions la région pour le compte de l'office de tourisme de Dalaba, 20 ans plus tôt...), guide et chasseur expérimenté, qui nous semblait être la bonne personne pour nous conduire à la 3 ème chute.

Informés qu'il était justement sorti le matin avec des visiteurs, nous l'avons suivi sur le site des chutes.

Après une petite marche "d'échauffement" pour rejoindre le pied de la première chute, nous avons retrouvé notre homme en compagnie d'un groupe de touristes belges.

Les salutations d'usage terminées, nous avons donc pu lui expliquer le but de notre visite et, malgré un petit doute sur notre compréhension mutuelle, nous avons décidé de partir ensemble redécouvrir cette fameuse 3ème chute... ou une  autre...

Et nous voilà partis à la suite de Bachir et d'un autre jeune du village, tous les deux équipés d'un coupe-coupe et pour Bachir d'un fusil : on ne sait jamais...

Tout d'abord, la descente s'est faite en pente douce sur un sentier à peu près tracé, sans grandes difficultés mais sous une chaleur étouffante et dans un silence assourdissant. 

Puis Bachir a bifurqué vers la droite, nous entraînant dans un véritable plongeon vers l'inconnu à travers une végétation dense et agressive, semblant remplir l'espace entre 2 falaises.

Les coupe-coupe se sont alors mis en action, de droite, de gauche, nous ouvrant un passage dans ce magma végétal.

La descente s'est ainsi poursuivie, lente, difficile, nous imposant de faire attention à chaque pas pour ne pas glisser, mais également de nous méfier de nos appuis pour éviter les branches épineuses, les trop fragiles et les insectes si prompts à vous grimper dessus (mention spéciale aux fourmis de toutes tailles...).

Plus de 2 heures durant nos "ouvreurs" ont bataillé avec la végétation : une véritable épreuve de force ! 

Quand enfin nous avons commencé à entendre les échos d'une cascade, nous avons compris que le but était proche, mais était-ce bien la chute recherchée ou une autre encore inconnue ?

Le mur végétal nous empêchant de voir au delà de quelques mètres, le mystère restait entier à ce stade.

Et puis soudain un cri nous a stoppé dans notre avancée ! Un seul cri bien distinct qui nous a fait lever la tête ! En vain ! Mais aucun doute possible, un chimpanzé nous avait repéré et donné l'alerte. La découverte de plusieurs nids, dont certains au sol, nous confirmait d'ailleurs très rapidement la présence très récente d'un groupe de ces primates.

Juste le temps d'une petite pause et nous avons repris notre progression dans une végétation un peu moins dense au pied d'arbres gigantesques, élançant leur fût vers le sommet des falaises !

Finalement après encore quelques minutes de marche, une fenêtre s'est ouverte devant nous, offrant un cadre végétalisé à LA cascade ! Ouaouh on y est ...."

A suivre....

 

Chutes de Kambadaga : à la recherche de la 3ème chute ! (1ère partie)
Chutes de Kambadaga : à la recherche de la 3ème chute ! (1ère partie)
Chutes de Kambadaga : à la recherche de la 3ème chute ! (1ère partie)
Chutes de Kambadaga : à la recherche de la 3ème chute ! (1ère partie)
Chutes de Kambadaga : à la recherche de la 3ème chute ! (1ère partie)
Chutes de Kambadaga : à la recherche de la 3ème chute ! (1ère partie)

Voir les commentaires

Les mammifères du Fouta

Publié le par fouta-decouverte

Après les plantes du Fouta, voici un petit inventaire (non exhaustif) des mammifères présents dans la région.

Certes, ils ne sont pas tous très faciles à observer mais ceux inventoriés ont été, soit observés par des randonneurs, soit identifiés par les chasseurs locaux.

Les mammifères du Fouta
Les mammifères du Fouta
Les mammifères du Fouta
Les mammifères du Fouta
Les mammifères du Fouta
Les mammifères du Fouta
Les mammifères du Fouta
Les mammifères du Fouta
Les mammifères du Fouta
Les mammifères du Fouta
Les mammifères du Fouta

Les fiches descriptives ci-dessus ont été réalisées dans le cadre du projet de mise en valeur du parc du Niokolo-Koba au Sénégal.

Voir les commentaires

Plantes du Fouta Djalon.

Publié le par fouta-decouverte

En brousse, dans les villages et les tapades du Fouta, les plantes, arbres et arbustes sont aussi divers que variés.

Bien sûr pour les ressortissants de la région, ils n'ont pas ou peu de secrets (encore que ...), mais pour les visiteurs découvrant le Fouta Djalon, nombreuses sont les essences moins connues.

Pour aider ces derniers à les identifier et à mieux les connaître, je vous propose ci-après quelques fiches descriptives.

Certaines plantes ou arbres tels que orangers, caféïers, manguiers..., relativement plus connus ne sont pas "fichés" volontairement.

Si vous séjournez au Fouta Djalon quelques jours et notamment si vous avez la chance de faire une randonnée dans la région, vous ne manquerez pas de "croiser" certaines de ces espèces : saurez-vous les reconnaître ?

Plantes du Fouta Djalon.
Plantes du Fouta Djalon.
Plantes du Fouta Djalon.
Plantes du Fouta Djalon.
Plantes du Fouta Djalon.
Plantes du Fouta Djalon.
Plantes du Fouta Djalon.
Plantes du Fouta Djalon.
Plantes du Fouta Djalon.
Plantes du Fouta Djalon.
Plantes du Fouta Djalon.
Plantes du Fouta Djalon.
Plantes du Fouta Djalon.
Plantes du Fouta Djalon.
Plantes du Fouta Djalon.
Plantes du Fouta Djalon.
Plantes du Fouta Djalon.
Plantes du Fouta Djalon.
Plantes du Fouta Djalon.
Plantes du Fouta Djalon.
Plantes du Fouta Djalon.
Plantes du Fouta Djalon.
Plantes du Fouta Djalon.
Plantes du Fouta Djalon.
Plantes du Fouta Djalon.
Plantes du Fouta Djalon.
Plantes du Fouta Djalon.
Plantes du Fouta Djalon.
Plantes du Fouta Djalon.
Plantes du Fouta Djalon.
Plantes du Fouta Djalon.
Plantes du Fouta Djalon.
Plantes du Fouta Djalon.

Et si vous connaissez ou identifiez d'autres plantes non répertoriées ci dessus, je suis à l'écoute de toutes les contributions, permettant de compléter mon inventaire qui est loin d'être exhaustif !

Merci de fournir le nom de la plante avec si possible une photo et ses principales caractéristiques.

A très vite.

Voir les commentaires

Le musée du Fouta de Labé

Publié le par fouta-decouverte

Je partage avec vous l'article de Alimou Sow sur le musée du Fouta à Labé, une structure qui mériterait d'être mieux mise en valeur et enrichie.

Cet article au moins contribue à la faire connaitre.

Merci Alimou.

Un endroit à visiter si vous êtes dans la région.

A défaut de pouvoir faire des photos de l'intérieure du musée, voici une photo de sa fondatrice (à droite sur la photo), Madame Zénab Koumanthio Diallo : un exemple à suivre.

 

Voir les commentaires

Le Fouta en Guinée et au Sénégal !

Publié le par fouta-decouverte

Je ne résiste pas à l'envie de partager les photos de Simon F., photos prises ces derniers jours au coeur du massif du Fouta aussi bien côté guinéen (Doucki, Koundara, Labé), que côté sénégalais (campement Wassadou, parc du Niokolo) !

Le Fouta en Guinée et au Sénégal !
Le Fouta en Guinée et au Sénégal !
Le Fouta en Guinée et au Sénégal !
Le Fouta en Guinée et au Sénégal !
Le Fouta en Guinée et au Sénégal !
Le Fouta en Guinée et au Sénégal !
Le Fouta en Guinée et au Sénégal !
Le Fouta en Guinée et au Sénégal !
Le Fouta en Guinée et au Sénégal !
Le Fouta en Guinée et au Sénégal !
Le Fouta en Guinée et au Sénégal !
Le Fouta en Guinée et au Sénégal !
Le Fouta en Guinée et au Sénégal !
Le Fouta en Guinée et au Sénégal !
Le Fouta en Guinée et au Sénégal !

Je profite de l'occasion pour partager avec vous, ou plutôt re-partager, l'adresse du blog de Simon, qui vit en Casamance, à la frontière avec la Gambie.

 Un blog à déguster comme une gourmandise ! Si si c'est vrai, allez-y voir ! 

Voir les commentaires

Retour aux sources en Guinée par Fadima M

Publié le par fouta-decouverte

Parce que son expérience de retour aux sources est encore trop rare et vraiment touchante, je partage avec vous le récit de Fadima M.

Juste avant son départ en Mars 2016, voilà ce q'elle écrivait sur sa page Facebook : 

"En route pour l'Afrique avec ma Mamie swag haha...
Mes origines, la famille ....
Je vais voir et savoir d'ou je viens .....
Mes grands-parents sont venus il y a 50 ans ...
50 ans plus tard c'est moi qui y vais ...

De retour en France, après quelques jours en famille en Haute Guinée et une petite virée au Fouta Djalon, elle partageait ces quelques mots et photos :

" Moins de 2h de marche plus tard, nous voici au milieu d'une forêt dense, le bruit proche des chutes comme seule musique.

Un singe au loin nous observe.

Retour aux sources en Guinée par Fadima MRetour aux sources en Guinée par Fadima M

Un arbre en guise de pont afin de passer la petite rivière, l'origine du bruit n'est plus très loin....

Le bruit se fait de plus en plus fort. Je ne cours pas, mais je marche très vite ....

Et la voilà, la fameuse cascade.

Jamais je n'aurai imaginé voir cela, encore moins ici en Guinée ....

Pas envie de partir mais surtout j'ai bien l'intention d'y revenir ...."

Pour conclure aujourd'hui par ces quelques mots :

"Mes chers grands-parents ! Merci à vous. Sans vous je n'aurai jamais fait ce voyage : Mme Fanta Sangaré de Kantoumanina et Mr Fodé Sangaré originaire du village de Trido dans la préfecture de Mandiana, qui un jour, à un moment clef de sa vie, a pris une grande décision sans laquelle toute ma famille et moi-même, ne serions pas la aujourd'hui. "

En attendant un prochain départ...

Retour aux sources en Guinée par Fadima MRetour aux sources en Guinée par Fadima MRetour aux sources en Guinée par Fadima M

Voir les commentaires

Le Fouta Djalon sur RFI : à écouter !

Publié le par fouta-decouverte

3 reportages audio sur le Fouta Djalon, qui me touchent particulièrement !

Dans le premier mon ami Diouma parle de sa passion pour les arbres et explique sa démarche de reboisement au coeur du Fouta dans son village de Sébhory.

Dans le 2ème, le co-responsable du bureau du tourisme de Dalaba explique la situation actuelle du tourisme au Fouta. Ce bureau nous l'avions inauguré avec Diouma en 1995 !

Dans le 3ème, un des freins majeur au développement du tourisme au Fouta est évoqué : l'état des pistes et routes ...

Merci RFI !

 

Voir les commentaires

Chimpanzés en Guinée

Publié le par fouta-decouverte

Regardes moi bien dans les yeux !

Et si tu le fais avec attention, je pense que tu ne manqueras pas de voir quelque chose de toi en moi !  N'est-ce pas ?

Oui j'en suis sûr !

Bon en fait, peu importe ! De toute manière nous sommes des cousins, certes éloignés, mais des cousins quand même. Nous sommes de la même famille !

Alors une petite pensée pour moi et les miens, ce serait sympa et un soutien à ceux qui nous donnent de leur temps, ce serait bien ! 

Oui un peu de soutien, car mes congénères ont déjà disparu de Gambie, du Burkina Faso, du Bénin et du Togo.

Mais nous sommes encore bel et bien présents en Guinée ! La preuve avec la vidéo suivante :

Rencontre aux environs de Koundara par Cellou Bah de Fouta Trekking

Pour combien de temps encore ???? Nul ne le sait vraiment.

Avec le Centre de Conservation des Chimpanzés dans le parc du Haut Niger, le projet Bossou en Guinée forestière et un projet de création d'une aire protégée dans le nord du Fouta, nous gardons espoir !

Projet "Bafing" de création d'une aire protégée au nord du Fouta / L'expérience de Marine VSI en Guinee.

Chimpanzés en GuinéeChimpanzés en GuinéeChimpanzés en Guinée

Actuellement en tout cas, au Fouta, il est toujours possible de nous suivre à la trace (nids, crottes, ...), de nous voir, plus souvent de nous apercevoir dans plusieurs zones : autour de Mamou (Fouta Trekking organise des randos dans la forêt de Pinselli), autour de Dalaba (aux abords de la chute de Labhi mais également du mont Maci), autour de Labé (vers la chute de la Sala), autour de Koundara...

Il vous faudra juste un peu de chance, beaucoup de patience et de bonnes chaussures de marche !

A très vite...

Voir les commentaires

Sébhory, un village foutanien à découvrir.

Publié le par fouta-decouverte

" Sébhory, sa rue commerçante, sa mosquée, ses maisons typiques et sa forêt domaniale."

Tel pourrait être l'entête, somme toute un peu banal, d'un dépliant touristique présentant ce village foutanien, sis au pied du mont du même nom, sentinelle au coeur de la Moyenne Guinée.

Et c'est vrai qu'à première vue, Sébhory semble un village bien ordinaire.

Sa rue commerçante : un alignement de petites échoppes et ateliers le long de la route nationale reliant Mamou à Labé;

Sa mosquée : de facture récente, ne présente que peu d'intérêt architectural. Bien sûr, elle fait la fierté des habitants, mais pour d'autres raisons,

Ses maisons typiques : des cases peules traditionnelles de plus en plus rares et très similaires à toutes les cases de la région, de forme ronde couvertes d'un toit de paille très caractéristique; 

​Sa forêt domaniale : quelque peu anachronique dans cette région du monde, elle donne à Sébhory (contrairement aux points précédents) son caractère un peu exceptionnel. Cette forêt composée quasi exclusivement de pins d'Indochine est l'héritage d'un passé révolu et apparaît comme une curiosité qui pour le coup, mérite bien un petit arrêt.
 

Juste une petite pause, qui pourrait bien se transformer en un séjour au gré des découvertes et rencontres que vous ne manquerez pas de faire sur place. 

Surtout si vous devez vous arrêter au bord de la route, préférez un arrêt devant la pépinière de Diouma Fleurs, située à la sortie du village à droite en partant vers Labé. Diouma le propriétaire des lieux partagera avec vous sa passion pour les plantes, mais également pour son village et sa région. Guide depuis plus de 20 ans, il pourra également vous accompagner sur les pistes et chemins des environs.

Car Sébhory c'est non seulement une forêt domaniale qui offre diverses possibilités de balades, mais c'est aussi un mont qui peut se gravir en moins d'une heure et offre un superbe panorama sur toute la région;

c'est surtout un point de départ idéal pour des excursions d'une journée ou des randonnées sur plusieurs jours alliant vie dans les villages, rencontre des habitants pour des moments simples et forts et découverte de sites naturels magnifiques (chute de Ditinn, Pont de Dieu, chute de Bomboli, mont Maci, chutes de Kambadaga, ...).

Alors oui, Sébhory peut paraître banal vu depuis un taxi lancé à pleine vitesse en direction de Labé, mais y séjourner c'est l'assurance de vivre des moments intenses en émotion et d'en partir habité de merveilleux souvenirs !

 
 

 

Voir les commentaires

Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali

Publié le par fouta-decouverte

Une sélection d'images prises par Marine Le Bihan lors de son séjour en Guinée en Août 2016.

La Guinée s'est déjà un peu l'aventure en saison sèche. Mais en saison des pluies, c'est alors une aventure .... humide, qui laisse de fait d'incroyables souvenirs !

Des îles de Loos au large de Conakry, au Fouta Djalon entre Dalaba, Doucki, Aïnguel et Mali, découvrez à quoi peut ressembler un voyage en Guinée, entre visite de lieux chargés d'histoire, partage de moments de vie dans les villages à la découverte des réalités locales et exploration de sites naturels.

 

Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>