Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chronique d'un Porto Foulawa au Fouta (ép.3)

Publié le par fouta-decouverte

Ce matin j'ai appris un nouveau mot de poular. Si, si c'est vrai et en moins de temps qu'il faut pour le dire. C'est dire !

Et celui là, je l'ai bien retenu même si j'ai encore du mal à le prononcer.

Oui je l'ai bien enregistré car je peux dorénavant l'associer à un moment un peu particulier, une expérience pas traumatisante mais presque...

Ce mot donc c'est : Mboddi !

En effet alors que je cherchais à regagner ma chambre après le petit déj, un cri me cloua sur place. Tokora Diouma venait de détecter un mouvement ondulatoire suspect à quelques centimètres de nous. Dans un angle du couloir de la maison, en fait juste à l'entrée de ma chambre, dissimulé derrière un balai posé au sol venait de se glisser ... un serpent.

A peine, avais-je réalisé la situation et le potentiel danger que déjà Tokora avait alerté toute la maisonnée et revenait de l'extérieure avec un bâton souple pour asséner un coup net et précis sur l'animal et le rendre par la même inoffensif.

Chronique d'un Porto Foulawa au Fouta (ép.3)Chronique d'un Porto Foulawa au Fouta (ép.3)

Je dois bien avouer que personnellement, je compris ce qui s'était passé, une fois le reptile évacué de la maison et exposé au soleil. 

Quand à savoir si ce type de serpent est dangereux et bien, je n'en sais toujours rien.

Peut-être est-ce un couleuvre mais ???

Ce dont je suis sûr par contre, c'est que  maintenant je sais dire "serpent" en poular et ça se dit "mboddi" wink !

Infos collatérales

les reptiles sont parmi les animaux sauvages les mieux représentés au Fouta...

Vipère, Cobra, Mamba noir et vert, Python, Couleuvre et j'en passe...

Oui je sais ça peut faire peur ( petite précision quand même : j'ai vécu plusieurs années au Fouta et la seule fois où je me suis senti dans une situation inconfortable à cause d'un serpent, c'est aujourd'hui...)  mais  heureusement dans les villages "plusieurs systèmes d'alerte" existent.

L'un des plus efficaces est notamment l'alarme donnée par les oiseaux dès qu'ils détectent la présence d'un reptile. Ils ont alors une manière bien particulière de s'agiter dans les arbres alentours et de pousser de petits "cris" caractéristiques.

Il faut juste un peu d'expérience et d'attention pour percevoir à tous les coups ce signal d'alerte, et ainsi éviter une reptilienne rencontre smiley.

 

Commenter cet article