Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tourisme au Fouta Djalon : faut être motivé !?! (suite 2)

Publié le par fouta-decouverte

Enfin ça y est ! La phase de collecte d'infos est terminée (voir les 2 premiers articles "Tourisme au Fouta : faut être motivé" ). 

Et vous restez convaincu que le Fouta sera votre prochaine destination, bien décidé de partir à la "rencontre" de la Guinée.

Bravo ! Du courage !

Reste juste quelques "petits" obstacles à franchir !

Si vous avez choisi l'option voyage en routard, sac au dos, alors n'oubliez pas de penser à  : 

Votre santé :

  • pour entrer en Guinée, le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire. Il faut donc trouver un centre de médecine tropicale dans votre région pour vous faire vacciner ... (en France, l'Institut Pasteur assure cette vaccination ou le centre des vaccinations internationales d' Air France).Un carnet de vaccination jaune vous sera alors délivré : n'oubliez pas de le prendre avec vous à votre départ...
  • D'autres vaccins sont recommandés, mais pas obligatoires notamment contre les hépatites A et B, la méningite, la typhoïde, ... Un beau cocktail de virus et maladies, n'est ce pas ?
  • Ah j'oubliais, le "palu" ! Un traitement préventif est recommandé contre le palu mais là encore, pas obligatoire. Demandez conseil à votre médecin ou dans un centre spécialisé. Vous pouvez aussi compter sur l'usage de répulsif et rester bien couvert... Au Fouta, peu de moustiques à la différence de Conakry, passage obligatoire pour se rendre au Fouta....
  • Prévoir une petite trousse médicale de base avec entre autre de quoi faire face aux éventuels problèmes gastriques (le changement de régime alimentaire et l'hygiène incertaine peuvent provoquer qques troubles...). 

Votre visa :

  • le visa est délivré par les consulats/ambassades de Guinée. Pour la France, l'ambassade est à Paris 16ème. Pour obtenir le visa il vous faudra fournir : un passeport en cours de validité (6 mois) + une lettre d'invitation (fournie à la demande par Foutadecouverte) ou une réservation d'hôtel + deux photos + un formulaire (dispo sur site du consulat). Et cela vous en coûtera 60 euros pour 30 jours.
  • En France, la demande peut se faire par courrier en fournissant une enveloppe de recommandé ou autre pour le retour. Cela fonctionne très bien : généralement, retour en moins d'une semaine en France métropolitaine

Votre assurance :

  • Si vous avez une carte bleue Visa, peut-être vous avez déjà une assurance rapatriement au cas où ! Sinon vous pouvez contacter Allianz Global Assistance (anciennement Mondial Assistance) ou Europe Assistance, entre autres. En tout cas, je vous conseille de souscrire une assurance de ce type. C'est plus prudent. On ne sait jamais... ! 

Votre billet d'avion : 

  • Les principales compagnies desservant Conakry sont : Air France / Brussels Airlines / Royal Air Maroc / Ethiopian Airlines / Turkish Airlines / Mauritania Airlines... Votre choix au final sera largement déterminé par votre ville et pays de départ...
  • Les prix restent relativement élevés et varient fortement selon les périodes de l'année. Perso j'ai trouvé des billets A/R à environ 500.00 euros depuis Paris, mais cela semble être un prix plancher...  
  • Pour trouver les meilleurs prix il vous faudra vous armer de patience et consulter régulièrement les sites comparatifs...

Vos moyens de paiement : 

  • Impossible de se procurer du franc guinéen avant votre départ, contrôle des changes oblige.
  • Les cartes bancaires, Visa notamment, sont utilisables sur Conakry et dans les principales grandes villes pour retirer du liquide en franc guinéen au distributeur
  • Prévoyez des devises pour faire du change dès votre arrivée (possible dès la sortie de l'aéroport avec les "cambistes de rue")

Votre sac et son contenu :  si vous en êtes à la phase préparation du sac, c'est que le départ approche...

  • Chaque voyageur a ses habitudes en la matière alors faites comme d'hab.
  • Juste quelques petites précisions : prévoir un vêtement chaud pour les soirées fraîches au Fouta + un vêtement pour se protéger de l'eau en saison des pluies + prévoir un foulard ou chèche pour se protéger de la poussière surtout en saison sèche + un chapeau ou casquette + de bonnes chaussures si vous pensez faire un peu de marche (bcp de cailloux et de passages sur des roches/rochers) + du papier toilettes si vous ne savez pas faire sans... (pas toujours facile d'en trouver sur place) + pour les randos sur plusieurs jours, éventuellement un purificateur d'eau (matériel ou cachet)

 

Votre sac est prêt ? Vous avez passé tous les obstacles avec succès.

Alors vous voilà paré ! Prêt au départ ?

La Guinée vous attend ...

 

A suivre...

 

Tourisme au Fouta Djalon : faut être motivé !?! (suite 2)Tourisme au Fouta Djalon : faut être motivé !?! (suite 2)
Tourisme au Fouta Djalon : faut être motivé !?! (suite 2)Tourisme au Fouta Djalon : faut être motivé !?! (suite 2)
Tourisme au Fouta Djalon : faut être motivé !?! (suite 2)Tourisme au Fouta Djalon : faut être motivé !?! (suite 2)
Tourisme au Fouta Djalon : faut être motivé !?! (suite 2)Tourisme au Fouta Djalon : faut être motivé !?! (suite 2)

A suivre...

Commenter cet article